6 suppléments végétaliens pour booster tes perf. sportif

Les suppléments ou compléments alimentaires peuvent t-ils booster les performances ?

Julien Venesson est un coach en nutrition,
Issu d’une famille de parents pharmarcien, il étudie dans le domaine de
la santé et la nutrition.

Dans son livre nutrition paléo
Il explique que la santé et les performances physiques dépendent principalement d’une bonne hygiène de vie : une bonne alimentation et une activité sportive régulière.

No pain no gain

Pour lui la meilleur alimentation est celle qui se rapproche le plus de l’alimentation des chasseurs cueilleurs, à base de légumes, de fruits et de viandes, ainsi qu’une consomation diminuées en céréales et légumineux.
Cette alimentation est plus adaptée à la génétique de notre corps.

Il explique qu’il est possible de suivre un régime Paleo végétarien et végétalien simplement en retirant la viande du programme, car la philosophie reste la même.

Pour avoir tester l’alimentation paléo végétalienne pendant quelques mois on sèche comme jamais.
Car oui les protéines animales s’absorbent plus facilement que les protéines végétales, cependant la graisse animale, elle est plus difficile à se débarrasser que la graisse végétale.
Même si d’expérience ne pas manger de viande, ni même de suppléments, ne m’a jamais empêché de progresser en musculation.

Il conseille vivement aux végétaliens de se supplémenter.
Est ce une bonne chose ?
D’expérience si notre régime n’est pas assez varié végétalien ou non, on peut en ressentir les effets durant le sport.

Personnellement j’ai beaucoup expérimenté le sport à jeun et je suis convaicu que nos performances on un lien direct avec notre alimentation de la journée même.
Manger trop diminue les performances et ne pas manger diminue l’énergie.
Mais quand on mange pile poil la quantité nécessaire pour faire une séance, c’est la que la magie opert, on bénéficie de tous les avantages.
Léger, en forme et plein d’energie, j’ai de meilleur performance.
Les aliments ont un pouvoir imédiat sur notre corps (et pense au café par exemple).

l’idéal est de respecter la demande exacte que notre corps demande.

Ce que je n’avait pas pensées avant d’opter pour un mode de vie végétalien c’est que la viande n’apporte pas que des protéïnes mais aussi des nutriments qui sont très bénéfiques pour le sport et qui servent à :
– La récuppération
– L’énergie
– La construction musculaire

Je vous avoue m’en être dispensé pendant plusieurs années et même si cela ne m’a pas empèché de progresser.

Je pense qu’on peut avoir une meilleur progression et des meilleurs sensations en se supplémentant.
( moins de fatigue, moins de stresse, meilleur récuppération, meilleur énergie)
Et surtout pour quelqu’un qui ne varie pas ses menus.

Julien Venesson recommande donc pour les végétaliens 6 Suppléments alimentaires

– La taurine
– La créatine
– La bêta-alanine
– La vitamine B12
– Le zinc
– Les acides gras oméga-3

Pour pallier la faiblesse des apports en acides gras Oméga-3 à la longues chaines d’origines animale, on peut utiliser de l’huile de lin ou de caméline en assaisonnement.

Ces produits sont coûteux, mais utiles, en particuliers pour les femmes enceintes ou qui allaitent.

Enfin, une consommation occasionnelles d’algues est recommendée pour leur teneur en iode.

La taurine

Contrairement à ce que veulent faire croire des vendeurs de boisson énergisante la taurine n’a absolument aucun effet exitant si on en croit l’agence européenne de sécurité des aliments.

En revanche de nouvelles études ont mis en évidence un effet de synergie entre les BCAA et la taurine pour diminuer l’inflammation et le catabolisme musculaire donc accélérer la récupération.

La dose recommandée est de 6 gr à 10 gr, mélanger au BCAA. cette supplémentation est particulièrement recommander au végétarien qui ont des apports alimentaires faibles en taurine. Si un effet ergogénique n’est pas recherchée et qu’il s’agit simplement de combler la carence consécutive à une alimentation végétarienne, alors une dose quotidienne de 200 à 500 mg par jour est suffisant.

ZDM et zinc

ZMA est le diminutif de Zinc Magnésium Asparate, un mélange de zinc, de magnésium et de vitamines B6. Les vertues ventées par les fabrications de ce complément alimentaire sont quasi miraculeuses : Augmentation rapide de la prise de masse musculaire et de la force augmentation du taux de testostérone.

La réalité est tout autre jusque là aucune étude n’est parevenu à prouver l’intérêt de ce mélange pour les sportifs.

Le ZMA n’est finalement qu’une bonne source de zinc et de magnésium et en pochette donc tous les bénéfices il ne faut rien attendre de plus.

Le zinc joue principalement un rôle de catalyseur : à petite dose il accélère un grand nombre de réaction chimique dans le corps humain ( plus de 300 ). il contribue également à la synthèse des hormones sexuelles, au fonctionnement des cellules du système immunitaire et au renforcement de la défense antioxydante naturelle.

Les effets d’un déficit : plusieurs études en montrer qu’un déficit On va fait chuter le niveau de testostérone et d’hormones thyroïdiennes après l’exercice et perturbe utilisation normal du sucre sanguin

Je recommande une légère supplémentation entre 15 et 20 mg par jour aux sportifs d’endurance qui associe une alimentation pauvre en produits animaux et des entraînements prolongés qui vide leur réserve de zinc.

Pour une supplémentation enceinte seul je déconseille les produits vendus en pharmacie qui contient souvent du lactose et du gluten comme excipients.

Quant aux produits vendus sur internet où dans le commerce, où ça j’ai souvent besoin de mauvaise qualité très peu coûteuse mais aussi très mal absorbée comme de l’oxyde de zinc pour le sulfate de zinc l’idéal est de prendre du zinc chélate, citrate ou gluconate.
vous trouverez un large choix en magasin diététique ou sur internet. pensez à bien lire les étiquettes

La B12
Dans son livre il conseille une supplémentation en B12 de 2,5 µg pour notre besoin journalier avec les algues comme la spiruline ou la chlorella.

Cependant d’après le site vive la b12 www.vivelab12.fr, l’absorbtion est finalement minime pour ces algues et il recommande une supplémentation avec de la B12 synthétisée. (Les synthèses sont générées par des bactéries puis réduit sous forme de caché à consommer).

La créatine

La créatine est un dérivé d’acide aminé naturel, présent principalement dans les fibres musculaires et le cerveau. Elle joue un rôle dans l’apport d’énergie aux cellules musculaires et dans la contraction musculaire.

La bêta-alanine
Les suppléments de bêta-alanine sont pensés pour stimuler la production de Carnosine et, à son tour, stimuler la performance sportive.

Omega-3
Les acides gras omégas 3 sont nécessaires au développement et au fonctionnement de la rétine, du cerveau et du système nerveux.

Les aliments les plus riches en oméga 3 sont issus de végétaux terrestres (la noix, l’huile de colza, de soja, de lin, etc.) qui contiennent de l’ALA et d’animaux marins (les poissons gras comme le saumon, le thon, le maquereau, le hareng, la sardine et l’anchois, etc.) qui contiennent de l’EPA et du DHA.

Les végétaliens meurent t’ils 2x plus vite ?

A ton avis être végétalien est t’il bon pour la santé ?
Peut-on vraiment se passer entièrement de viandes ?

Ne plus manger de viandes diminue l’espérance de vie ?

La meilleur analyse sur le végétarisme que j’ai pu trouver sur le sujet est celle de Julien Venesson

Ce coach en nutrition qui recommande le régime paleo.

Issu d’une famille de parents pharmaciens, il entreprend des études dans la santé.

Dans son livre Paleo nutrition il explique que quelque soit son régime alimentaire :

– Omnivore

– Flexitarien
( manger de la viande occasionnelement )

– Pesco-végarien
( manger uniquement de la viande de poisson)

– Végétarien

– Végétalien

La clé de la longévité passe avant tout par une bonne alimentation sans excès et une bonne activité physique.

Extrait du livre Paléo nutrition

« La plus grand étude sur l’état de santé des végétariens,

est une étude allemande qui suit les participants depuis plus de 30 ans lors du dernier compte-rendu en 2005 après 21 ans de suivi les chercheurs concluent ceci dans cette étude les omnivores comme les végétariens ont une plus grande espérance de vie dès lorsqu’ils sont conscients de l’importance d’une bonne hygiène de vie pour la santé dans les détails le fait de ne pas fumer et d’avoir une activité physique régulière offre plus de bénéfice pour la santé que d’être un végétarien strict la faible diminution du risque de maladie cardiaque chez les végétariens pourrait s’expliquer par une moindre consommation de viande. »

Mais est-ce que statistiquement être
Le végétalisme augmente ou diminue l’espérance de vie ?

Voici un extrait très intéressant du livre:

« Quand on compare la santé des végétariens à celles des hommes omnivores les études qui visent à observer la santé des végétariens et des végétaliens se déroulent comme suit :
les chercheurs recrutent un très grand panel d’omnivores, de végétariens, et de végétaliens. (des milliers ou des dizaines de milliers)

Ensuite ils leurs demandent régulièrement et pendant plusieurs années ce qu’ils mangent. Ils leur posent des questions sur leur mode de vie
et observent l’évolution de leur état de santé.

Au bout de plusieurs années, ils analysent les résultats grâce à la puissance d’un ordinateur et essaient d’éliminer les facteurs dit confondant qui peut fausser les résultats.

Exemple de facteur confondant: 1 participant qui vit dans une région ensoleillée reçoit plus de vitamines D que quelqu’un qui vit plus au nord, ce qui lui confère naturellement des bénéfices sur la santé osseuse. autre exemple les personnes qui fume on risque de cancer nettement augmenté, sans que cela soit nécessairement en lien avec leur alimentation, etc.

Enfin un billet majeur donc il faut tenir compte dans ce type d’études, c’est que les végétariens et les végétaliens sont des personnes sensibiliser aux questions de santé elles font plus attention à leur mode de vie, fument généralement moins, ils font souvent plus de sport que les omnivores. Il s’agit d’un billet très important quasiment impossible à éliminer lors des analyses statistiques car il est intrinsèque au choix des participants de l’étude.

Que concluent ses études ? en 1999, la collaboration entre des chercheurs américains, anglais, Allemand et est Néo-zélandais, a permis de passer au crible toutes les études portant sur le lien entre végétarisme et santé. en regroupant cinq études (méta-analyse) ils ont pu établir que comparativement à un régime omnivore classique.

être végétarien diminue la mortalité cardio-vasculaire de 34 % et être végétalien diminue la mortalité cardio-vasculaire de 26 %( la moins bonne santé des végétaliens par rapport au végétarien s’expliquer par des déficits fréquents en vitamine B12 et en zinc mais aussi probablement en acides gras oméga-3 à longue chaîne, uniquement retrouver dans les graisses animales)

les chercheurs constatent aussi que les personnes qui mangent de la viande uniquement de manière occasionnelle on un risque de mortalité cardiovasculaire diminuée de 20 %

Pour les personnes qui mangent régulièrement du poisson mais pas de viande des chercheurs trouve une mortalité cardio-vasculaire diminuée de 34 %, exactement comme pour le régime végétarien.

Cela signifie que contrairement à l’hypothèse de Campbell, ce ne sont pas les protéines animales en elle-même qui sont nocifs pour la santé cardio-vasculaire, mais certaines d’entre elles seulement.

“La viande d’aujourd’hui n’est pas vraiment de la viande Paléo la viande consommée par les omnivores est fréquemment transformée en charcuteries, plats préparés et contient donc beaucoup de sel et d’additifs plus ou moins toxiques les phosphates par exemple.

la viande consommée par les omnivores est majoritairement issue d’élevage intensif dans lesquelles les animaux sont bourrés d’antibiotiques et nourri aux céréales riches en acides gras oméga 6 très inflammatoires comme l’acide arachidonique lorsqu’il est consommé en excès favorise le cancer et les maladies cardiaques.”
Concernant les autres causes de mortalité les chercheurs conclu il n’y a aucune différence significative entre les végétariens et les omnivores en ce qui concerne la mortalité par accident vasculaire cérébral cancer de l’estomac cancer du côlon, cancer du poumon cancer du sein cancer de la prostate et pour toutes les causes de mortalité confondues. »

Mon avis sur cette analyse

Elle m’a beaucoup plu. J’ai entendu beaucoup de vegans mal argumenter en faveur de leur régime alimentaire. Ils montrent des chiffres sur la santé meilleure que ceux des omnivores et font une conlusion attive en concluant que leur alimentation est la meilleur.

Or leur conclusion est biaisée.
Puisque d’après l’analyse de Julien Vanesson, les végétarien et les pesco végétarien on un meilleur % que les végétaliens.

Mais cette analyse montre qu’une diminution de viandes, et que choisir une meilleur qualité de viandes
( c’est à dire non industrielle ) réduit nettement les risques d’accidents cardio-vasculaires de 20 % à 34 %, et c’est beaucoup !

Imagine, si on devenaient tous minimum flexitariens on pourrait supprimer l’élevage industriel et augmenter notre espérance de vie. ( J’ai le droit de rêver :p )

J’ai beaucoup aimer se livre car il m’a permis de me réconforter dans mon cheminement de me passer de viandes animales ( c’est possible de se passer de viandes ) mais aussi de me mettre en évidence les points faibles du régime végétalien ( comme moi ). Car ce mode alimentaire à tendance carencé l’individu et il ne faut pas agir aux hazard.

Bien qu’il soit un meilleur choix que le régime omnivore. Sans suppléments alimentaires, ou compléments alimentaires, il est préférable d’opter pour un régime végétarien qui ne provoque pas de carrences.

Quel que soit ton régime alimentaire :

Je t’invite à prendre soin de toi en réduisant ta consommation de viandes, l’excès n’est pas bénéfique pour toi.
à éviter le plus possible la viande « industrielle » et à préférer le poisson à toutes autres viandes.

Si tu es sportif et que tu veux avoir ton cotat de protéïnes je t’offre mon livre à télécharger 50 nuances de steak en bas de page

Si tu es végétalien à surveiller ton sang et contrôler tes apports nutritionnelles puis à te supplémenter en compléments alimentaires voici un autre article pour toi :

6 suppléments végétaliens pour booster tes perf. sportif

Longue vie.

4 muscles à travailler pour avoir les plus gros bras

Pour augmenter le volume musculaire de tes bras, tu dois travailler 4 groupes musculaires.

Les 4 muscles du bras

1- Les épaules
2- Les biceps
3- Les triceps
4- Les avant-bras

Beaucoup trop de gens se focalisent uniquement sur les biceps pour avoir de gros bras.
Hors les biceps ne représentent que la moitié de ton tour de bras.
Et à peine 1/4 du volume du bras.

Pour avoir des bras massif tu dois tout entrainner.

1. Exercices épaules

L’épaule est constituée principalement du deltoïde,
Le deltoïde est composé globalement de 3 faisceaux musculaires :

– Avant
– Central
– Arrière

Le deltoïde viens faire le liens entre l’homo-plate l’humérus et la clavicule afin de pouvoir faire des mouvements circulaire avec notre bras.

Muscler les épaules étoffe la silhouette.
La première chose que l’on remarque chez un homme c’est sa carrure.

Avant de commencer faites quelques moulinés avec vos bras pour échauffé les articulations, afin d’éviter des douleurs et des blessures sur les tendons.

1) Les élévations latérales larges

Les élévations latérales larges permettent de muscler le faisceau central du deltoïde
Erreur à éviter : ne pas soulever plus haut que la hauteur des épaules car on veut concentrer notre énergie sur le deltoïde uniquement.

2) Les élévations latérales inclinés

Les élévations latérales inclinés permettent de muscler principalement le faisceaux arrière du deltoïde
Erreur à éviter : Garde une stabilité au niveau du dos afin de concentrer tes efforts sur l’épaule.

3) Les élévation frontales

Les élévation frontales permettent de muscler le deltoïde avant et un peu le haut des pecs.
Erreur à éviter : évite de balancer le bassin, ne pas monte pas plus haut que la hauteur des épaules.

2. Exercices biceps

Passons au muscle roi le bibi ! Il est temps de remplir la manche du T-shirt.

Seulement 2 mouvements vont muscler les biceps : la flexion et le tirage.

As tu 2 haltères ? une barre de tractions chez toi ?

1) Flexions biceps

Tu peux faire l’exercice debout l’important dans cette exercice est de focaliser sa force sur les biceps et que le dos soit stable pour focalisé la force sur le biceps.
N’hésite pas à enlever du poids si tu n’es pas stable.

2) Tirage avec haltère ou traction

Si tu n’as pas de barre de traction une cage de foot fera très bien l’affaire.

3. exercices triceps

1) Extension triceps

Pour cette exercice , ne prend pas lourd et veille à la stabilité du dos.

2) Répulsion triceps

Appuie entre 2 chaises cet exercice est vraiment excellent pour travailler les triceps

3) Pompes classiques

Les pompes classiques sont également un bon moyen d’exercer les triceps mais aussi les pectoraux.

Plus tu serres ta prise et plus tu travailles les tricpes.
Plus tu écartes ta prise plus tu travailles les pecs.

4 exercice avant-bras

N’oublie pas qu’il faut manger des épinards, c’est l’ingrédient secret pour avoir des bons avant bras !

Les 5 muscles principaux de l’avant bras son complexement entremélés, inutile pour toi de les isoler 1 à 1.

De plus tu verras que naturellement, les avants bras seront travaillé quand tu feras les biceps.

Cependant si tu veux avoir des avants bras plus imposants je te conseigne le meilleur des exercice.

1) La bobine

Une corde et un poid accrochés à une petite poignet.
Puis on enroule et on déroule,
Brulure, larme et douleur garantie ! Mais c’est que du bonheur biensur.

Après cet exercice garde de ne pas abimer tes collègues de boulot, au moment des poignets de mains.

Végétaliens découvrez le secret pour perdre du poids sans efforts ?

Est ce tu t’es déjà posé la question si courir était vraiement la meilleur solution pour perdre du poids ?

Après des longues heures d’entrainement, j’avais des bons résultats.
J’étais bien dessiné, mais dès que j’avais un problème de santé ou des contraintes particulières qui m’empéchais de m’entrainer, je perdai presque tous mes résultats.
Et courir demande beaucoup d’effort de préparation, de discipline.
Mais techniquement pour perdre du poid c’est simple il suffis de dépenser plus que ce que l’on consome.

Combien de temps faut t’il pour perdre 600Kcal ?

Si tu réfléchis pour perdre 600 Kcal il faut faire des efforts sportifs pendant au moins 1h.
Mais pour reprendre 600 Kcal il faut 30 secondes : le temps de s’enfiler un hamburger et un verre de coca.

Vous connaissez le proverbe “30 seconde dans la bouche toute la vie dans le … et bien donc en terme d’efficacité, c’est plus efficace de ne pas se donner 600kcal, que de se buter à courir.

Mon idée ici pour perdre du poids sans effort, c’est de se donner un repas peu calorique.

Si tu connais les doses exactes que ton corps à besoin pour être en déficit calorique. Tu pourras perdre du poid sans effort sur du long therme.
Tout en te faisant des beaux repas confortables en quantité.

Voici ce que je te propose:

Composition ultime pour un repas fit

– 200g de légumes
– 75g de glucides
– 20g de lipides
– 100g de protéines

soit :

– En légumes l’équivalent d’un poing
– En glucides l’équivalent du creux de sa main
– En lipides l’équivalent de la taille son pouce
– En protéines l’équivalent la paume de main

Sachant qu’il y a 3 repas dans une journée.

C’est en respectant ces quantités que j’ai eu les meilleurs résultats de toute ma vie. Je mangeais à ma faim et je perdais du poids.
Le plus dur a été de régler les proportions en tant que végétalien et de trouver les meilleurs aliments, car ces proportions m’ont été prodiguées par un sportif non-végétalien.

Voici plus de détails :

Les légumes 200g

légumes à feuille vertes (salades)
légumes crucifères (brocolis)
légumes racines (carrotes radis)
les légumes fruits ( concombre poivrons) oignons
etc..

glucides 75g

les légumes (modestement)
On trouve beaucoup de glucide dans les fruits
Féculent avoine, blé, riz, patate, patte, sarrasin
Haricots secs, fèves, lentilles
etc..

Lipides 20g

Les huiles
les noix
avocats noix de coco
les graines
graines de courges
etc..

Proteine 100g

Pour les non végétaliens c’est : Oeufs Laitage Viande

Mais pour les végétaliens il existe des d’aliments ultra protéinés
comme les lentilles, graines, noix, tofu, tempeh, seitan, légumineuses, algue etc…

Il faut savoir qu’on retrouve des protéines dans tous les végétaux mais ils sont toujours accompagner d’une part important de glucides ou de lipides.
La viande n’est pas intéresante pour ses protéïnes mais pour son ratiot de protéïnes / glucides.
Donc la plupart du temps, en tant que végétalien il va falloir s’adapter et regarder la composition de chaque aliment et calculer ses ratiots et mélanger les groupes d’aliments(glucides, lipides, legumes).

Les graisses que tu stockes vont provenir principalement des lipides et des glucides, si tu as encore faim augmente la part de légumes et de protéïnes.

Ton assiete devra toujours ressembler à ça :

Composition ultime d’une assiète fit

Bon appetit

3 erreurs qui tuent tous tes efforts en musculation

Je n’ai pas toujours été à mon meilleur niveau et c’est pour cette raison que dans cet article j’aimerai te partager quelques conseils que j’aurai aimé recevoir à mes débuts de musculation.

Ces conseils m’aurait permis d’atteindre plus rapidement mon niveau actuel mais surtout de ne pas subir le manque de motivation.
Ces conseils je les ai regroupé en 3 erreurs qui sont pour moi ultra fatales.
Alete ! Erreur système ! Erreur 404 !

Erreur N°1 Penser cours therme

La pire erreur que tu puisses faire c’est vraiment celle-ci.
1 mois ou 3 mois, ce n’est pas du long terme.

Au mois de janvier et au mois de septembre les salles de gym sont pleines.
Super !
Mais seulement 1 mois plus tard c’est l’hécatombe.
Pourquoi ?
Après avoir fait la photo sur instagram #muscu les gens abandonnent.
1 mois après la rentrée, il n’y a plus personne à la salle.

Les débutants pensent qu’en s’y mettant à fonds pendant une courte période ils pourront progresser vite et s’arrêter tout en conservant leurs résultats.

En musculation le chemin est long.
Est ce que ça en vaut la peine ?
Oui !
Mais le chemin est long.

Et les vrais résultats arrivent seulement l’année d’après.
En musculation si on ne s’entraine pas on perd ses gains.

Il faut donc travailler chaque semaine en continue pour progresser ou conserver son niveau.

Ne cherche pas de résultats miracles.

Certains utilisent des produits doppant quit à se bousiller la santé pour obtenir des résultats éphémère sur du court terme.
Ne vise jamais le cours terme
Vois loin.
Vise 1 ans, vise 3 ans, vise 6 ans de pratique.
Regarde les vidéos de transformations sur youtube et regarde en combien de temps les gens se transforment.

Ne fais pas partie de cette catégorie et pense à long terme.

Réduit tes séances d’entrainements et travaille régulièrement sur plusieurs années plutot que de t’entrainer intensivement sur une courte période.

Tu y arriveras obligatoirement, tandis que le court terme ne t’apportera de résultat que « le temps perdu ».

En contre parti je t’assure, pour l’avoir vécu, qu’une fois que tu verras tes premiers résultats, après 1 an, tu seras complètement addicte et ta motivation grimpera en flèche.
Tu ne te forceras même plus pour t’entrainer.
Pour toi ce ne sera plus possible de ne pas t’entrainer.
Tellement tu en auras besoin.
A force cela devient comme vitale comme une bouffé d’oxygène.

Prépares-toi à t’entrainer sur du long terme.

Réduit tes séances d’entrainements et travaille régulièrement sur plusieurs années.

Le manque de connaissances

Oui, c’est bon « je sais » !
Non.
La seul chose que tu devrais savoir c’est que tu n’en sais pas assez.

Moi le premier, ça m’ai arrivé de faire des exercices de la mauvaise manière pendant plus d’un an ! et de me dire un an après avoir appris,
« Mais pourquoi j’ai fait ça ? je me suis créer un retard »

Donc apprends encore et toujours sur le sujet.

Tes connaissances d’éviteront de faire des erreurs.
Sinon tu risques de faire le mauvais exercice, de t’entrainer au hazard.

Et même si tu fais les bons exercices tu risques de ne pas bien les exécuter et de mal t’entrainer.

Tes connaissances te permettront d’être efficace et d’avoir les résultats plus vites, de réduire des années en quelques mois.

La progression physique se fait avant tout par une progression intellectuelle.

Le corps est tellement complexe qu’il y a toujours à apprendre.
Comprendre l’anatomie, les muscles, les hormones la nutritions etc..
c’est tellement complèxe qu’il aura toujours de quoi apprendre et ça te permettra d’optimiser à chaque fois tes entrainements et d’obtenir plus de résultats et de plus en plus rapidement.

L’environnement toxic

Si tu plantes la meilleur graine du monde sur du béton.
Cette graine ne poussera jamais.

Ton environnement doit te nourrir.
Ton environnement agit comme une pub.

Si tu es entouré de personnes qui n’ont pas les mêmes ambitions que toi tu risques d’être tirer en arrière et de baisser tes standards, de te contenter du moyen.

Tu dois au contraire t’inspirer de gens qui ont réussi dans ton domaine.
Des N°1, ceux qui ont réussi. Pour savoir comment ils ont fais.
Tu hériteras de leurs astuces et ils te motiveront.

Abonnes-toi aux chaines et au Facebook d’athlète de haut niveau et désabonnes-toi des chaines qui te distraient.

Entraine-toi avec des amis qui ont les mêmes motivations.
Et évite les gens de ton entourage qui te démotivent et décourage.

Fais cela et tu serras innarétables.

Quand j’ai eu des coups de mou, mon mate était là pour me soutenir.

Rencontre des gens forts et inspirants dans le domaine.

Comment rester fit pendant les hivers glacials ?

Il fait -1000° dehors ?

Le froid glacial t’écorche la peau mais tu dois faire ton sport et franchement tu n’as pas envie d’aller courir par ce froid.

Je te comprends ! Moi aussi je n’aime pas courir dans ces conditions, car j’ai assurément 1 chance sur 2 de tomber malade.
1 chance sur 2 D’être clouer au lit.
Et une fois malade j’abandonne tout.

Alors je te partage ma petite astuce personnelle, pour t’entrainer malgré tout.

Reste au chaud mon ami !

As tu déjà essayé le HIIT ?


Un entrainement de HIIT est un enchainement rapide d’exercices physiques extraiemement intensif.

Pompes, burpies, abdos, tractions, saut, gainnages etc…
toutes les tortures physiques sont au menu.

Le HIIT a ce gros avantage d’être physiquement très intense.
C’est tellement intense que 15 minutes de HIIT équivaut à 45 minutes de course. Le calcul est vite fais.

VOICI UN EXEMPLE TYPE

C’est un exemple classique, il en existe d’autre mais c’est un très bon challenge à relever quelque soit ton sport de prédilection.

– 4 cycles
– 45 secondes de récuppération entre chaque cycle

Le secret simple pour courir tous les jours sans courbatures

Mon objectif était simple perdre 10 kg.

En conséquence je courais tous les jours entre 45 minutes et 1 heure.
Mais le problème c’est que ma fatigue et les courbatures se cumulaient sur ma semaine.

Chaque jour, je devais redoubler d’efforts pour aller de nouveau courir.
C’était dur.
Je sentais que mon objectif me passerait sous le nez.
Chaque course me fatiguait.

J’étais incapable de restais productif durant ma journée de travail, à cause de la douleur.

Alors j’ai essayé une astuce, que je n’avais jamais prise au sérieux jusque-là.

Je ne pensais pas que cette astuce aurait autant d’efficacité tellement, ce secret était simple.

Après l’effort de ma course je prenais 10 minutes de récupération.

C’est tout, Aussi simple que ça. 10 minutes de récupération.

Le fait de marcher ou de trottiner pendant 10 minutes est ultra bénéfique pour le corps.
Dans cette phase le corps élimine toutes les mauvaises toxines qui provoquent les courbatures .

C’était tellement simple mais tellement efficace !
Que je n’en revenais pas, je me disais avant que prendre 10 minutes de récupération ne servait à rien et que ça me ferait juste perdre du temps.

Mais quand j’ai tester ça, j’ai eu tellement de résultats positifs sur mon corps et ma productivité, que cela valait très largement la peine de faire cet investissement.

Après cette découverte je pouvais courir tous les jours et atteindre mes objectifs tout en restant très productif durant mes heures de travail.

Végétalien comment éviter une carence en fer ?

Quand je suis allé au don du sang, le médecin a constaté que j’avais une baisse en fer. Il m’a averti que, si celle-ci devient vraiment importante je ne pourrai plus donner mon sang.

« Mangez beaucoup de viandes rouges m’a-t-il conseillé »,

sans savoir que je mange végétalien.
Je me suis donc posé la question comment éviter cette fameuse carence en fer, justement sans manger de viandes rouges ?

Si toi aussi tu n’a pas ta dose de fer et que tu fais de l’annenenmernie ahnnemie ennieme… une anémie !
Bref tu’as un manque de fer ! Voici quoi faire :

On peut avoir une carence en fer dans sa vie quelque soit son mode alimentaire, souvent dû à un mauvais équilibre. (ou parfois une pathologie )

Ce n’est pas étonnant quand on change subitement son alimentation.
Puisqu’on ne connaît pas encore suffisement de recettes de cuisine pour faire varier suffisement nos repas.

1. Éviter les antioxidants

Heureusement ce n’est pas bien grâve mais,
Elle peut engendrer de la fatigue et surtout des carnistes avec leurs doctorats de médecine.

Mais pour favoriser l’absorption de fer il faut dans un premier temps éviter les antioxydants comme le thé et le café.

Oui pas de café…

Il me faut un petit café pour me booster.
Ok mais si tu n’as pas d’énergie raison de plus pour t’occuper du problème !

Les carrottes et les pommes de terres sont à éviter car riches en antioxidants.

2. Une alimentation riche en fer

Autres astuces mange des pois et des fruits à coques, avoines, haricots, noisettes, comme les lentilles, les pois chiches, les amandes, les noix et autres ! Miam ! 😀

Ce qui compte c’est la régularité, pas la quantité ! Le travail se fait sur la durée.
J’en vois déjà qui vont siffler le paquet d’amendes dès le premier jour !

3. Se supplémenter

La vitamine C aide à assimiler le fer et c’est facile d’accompagner ses desserts d’agrumes : oranges, citrons, mandarines etc…

Tu peux aussi te supplémenter avec de la spiruline.
Cette super algue est blindée de micronutriments.